Vue d'ensemble de l'orphelinat
 
l'équipe de direction
 
Sourire d'un orphelin
 
Lle groupe des petits
 
Ccours d'informatique
 
Cours de chant
 
Le coin hygiène
 
à la cuisine
 
orphelinat actuel
Ancien Orphelinat
 
orphelinat actuel - la cuisine
Ancien Orphelinat, la cuisine
 
orphelins
Orphelins
 
sieste
Sieste
 
la lessive
La lessive
 
cours de tabla
Cours de tabla
 
cours de veena
Cours de veena
 
salle de classe
Salle de classe
 
casiers personel
Casiers personnels
 
         Orphelinat
 

 

 Depuis 2018, le Cercle Culturel Franco-indien et Sensory Development lancent un nouveau projet en commun.

Proposer aux enfants en situation de handicap dans les campagnes de Chennai (Inde), une thérapie basée sur le bien-être sensoriel.

Le projet consiste à faire des séances d'activités éducatives individuelles pour stimuler les sens d'un enfant par le toucher, le goût, la vue et bien d'autres expériences multi-sensorielles.

Ce centre est opérationnel depuis le mois de mars 2019, et se situe à Marakanam, à 15 km de Pondichéry, en partenariat avec INDP.

Dans les environs de Chennai (Madras), à l'intérieur de la région de Tamil Nadu, au sud de l'Inde, des enfants en situation de handicap n'ont pas accès à l'éducation ainsi qu'aux soins rudimentaires.

Sensory Development est une association qui va les accompagner afin de leur permettre de sortir de leur quotidien, de les aider à bien grandir en créant un environnement de sécurité et de sérénité.

1.Sensory - Développement Sensoriel

Qu'est-ce que c'est ?

C’est l'évolution des acquisitions sensorielles, motrices et cognitives d'un individu au cours de sa vie.

L'association Sensory Development propose des séances d’activités éducatives individuelles pour stimuler les sens d’un enfant (le toucher, le goût, l'ouïe, la vue,etc...), révéler et développer ses capacités.           
C'est à travers le chant, la musique, la peinture, les couleurs, les huiles parfumées et bien d'autres expériences multi-sensorielles et perceptives que l'enfant va évoluer à son rythme dans une relation de confiance et de jeu.
Cela favorisera l’éveil, la détente corporelle et psychique.

 

 

2.Children - Les enfants porteurs de handicap

Lors d’un précédent séjour en Inde de septembre à février 2016, j'ai effectué un service civique auprès de l’association Jeeva Jyothi.

J‘ai rencontré dans les environs de Chennai des enfants en situation de handicap (physique, visuel, moteur ou psychique) pouvant être associé à des troubles du comportement. 
Je me suis aperçu des limites de leur éducation, car la plupart n'ont pas accès à l'école.
Ayant pris conscience de leur isolement, je m’adresse à ces enfants pour leur offrir la possibilité de s’éveiller, d’enrichir leurs connaissances et d'accéder à un bien-être indispensable.

Ils pourront ainsi mieux se connaître, avancer et s'intégrer dans la société avec une plus grande confiance en eux, plus de capacités et une plus grande ouverture d'esprit.

 

3.Activity - Quand ?

Le projet Sensory Development débutera en juillet 2017.
Nous inviterons les parents à participer aux séances individuelles dans le but de sensibiliser et transmettre des techniques qu’ils pourront par la suite partager et reproduire à la maison.

La séance débutera par un massage tonifiant d’une durée de 10 minutes pour préparer le corps et l’esprit de l’enfant à l’activité qui l’attend.

Nous travaillerons ensuite sur le développement sensoriel à travers des jeux éducatifs d’une durée de 20 minutes.

Pour finir, nous terminerons la séance par un massage de relaxation de 10 minutes.

L’installation d’une caméra vidéo est prévue avec l'autorisation des parents de filmer l'enfant en pleine séance.

Cela permettra de mieux observer les progrès réalisés et s’adapter en fonction des besoins et des rythmes d’apprentissage de l’enfant.

4.Energy - Dans quel but ?

Accéder au Bien-Être.

Je souhaite que les activités proposées à l’enfant se déroulent avec la participation d’un proche, afin que l’évolution de l’enfant s’accompagne d’un développement du bien-être et de la bonne humeur au sein de la famille. Les participants redécouvriront dans ce partage le respect, l’amour, l’écoute, l’empathie et la bienveillance.

Le développement sensoriel stimulera l'enfant pour lui permettre d’atteindre un état de bien-être et d'épanouissement.

Ainsi, il pourra s'ouvrir au monde et grandir en confiance.
Ce bien-être l'aidera à réduire ses peurs, ses angoisses, son stress, et  lui permettra de percevoir ses capacités physiques, intellectuelles et créatives.

 

5.Support - Jeeva Jyothi

Jeeva Jyothi est une association  qui existe depuis 1994 et dont le but premier est de protéger et de défendre les droits des enfants.
Ils organisent régulièrement de nouveaux projets focalisés sur le progrès du droit des femmes, la protection de l'environnement, et enfin le développement personnel et social. 
C'est au sein de cette association que j'ai été accueillie lors de mon engagement civique. J'ai été touchée par les enfants en situation de handicap qui ont fait naître en moi l'idée du projet Sensory Development.

Nous avons une page Facebook ou les internautes pourront suivre l'évolution du projet et les actions que nous mènerons en Inde à partir de Juillet 2017.

La page s'intitule " Sensory Development ".

Vous pouvez également visiter le Site web : https://sensorydevelopmentactivity.wordpress.com/

N'hésiter pas à nous faire part de votre critique ou conseil.

C'est grâce à l'avancement de ce genre de projet, que peut naître une humanité plus solidaire. 

 1.Réalisatice du projet - Akila Khedari ( Pionnière du projet )

 Cet engagement en service civique m’a donné l’opportunité de vivre une première expérience qui  m’a inspirée pour la mise en place de ce projet humanitaire lié à l'enfant et à son développement. 

 Passionnée depuis mon enfance par les massages, je me suis initiée aux diverses techniques de  massage du monde: Ayurvédique, Reiki, Californien, etc... 

 Tout d’abord, j’ai appris en autodidacte en pratiquant sur mon entourage.

 Depuis plusieurs années, je me forme avec ma mère qui est kinésiologue et pratique la médecine  chinoise.

 J’ai étudié la psychologie et les méthodes de travail avec les enfants à la faculté de Nîmes. 

 Mes références sont par exemple Françoise Dolto, Rudolf Steiner ou Béatriz Padovan.

 Au cours de mon service civique, j’ai pu mettre en pratique toutes ces compétences auprès de  jeunes enfants dans des crèches.  

 J'ai mis en place un programme bien-être composée de massage énergétique comme le Reiki et  d'exercices de remise en forme.


 

 

De 2011 à 2017, nous avons aidé l'orphelinat situé à Chennai, plus d'informations sur le site de notre ami Olivier Marteau :

www.association-tambi.org

http://thambiillam.jimdo.com/contact

Adresse : 174, Indira Gandhi Street

Oonamancheeri, Kollapakkam (Po) Chennai 127

Téléphone : + 91 (0) 44 32579269

VUDHAVI KARANGAL SAMUGANALA THODAR KALVI IYAKAM

(premier projet d'orphelinat à la création de notre association en 2002)




 (Directrice Mme Alice THOMAS)

Historique:

Cet orphelinat fondé en 1991 a pour objectif principal, d’œuvrer à la réhabilitation totale des enfants des rues (uniquement des garçons pour cet orphelinat, car en Inde les enfants des 2 sexes ne peuvent être ensemble). Situé à 10 kms du centre de Pondicherry à Nonankuppam sur un terrain offert par un membre fondateur de l’orphelinat à Pondicherry.

Fait de tôles et de constructions sommaires, ce bâtiment a résisté tant bien que mal au fil du temps et se trouva inadapté et disproportionné à la réception et l’hébergement de 35 jeunes garçons.

L’idée faisant, le Cercle Culturel Franco-Indien (CCFI) Association du Mée sur seine, décida d’aider à la construction en dur sur un terrain situé non loin de l’ancien orphelinat, à l’édification d’un bâtiment de 130m² au sol sur 3 niveaux, possédant tout confort (standard indien) prêt à accueillir dans une 1ère phase 50 garçons, puis au final 70 garçons (le tsunami de 12/2004 étant passé par là). Le devis initial de 26 000€ passera finalement à 38 000€ du fait de l’augmentation des fournitures de construction en Inde, somme jugée réalisable et à la taille des projets de notre Association, CCFI décida de participer financièrement et durablement à la construction de ce nouvel orphelinat

A l’origine de ce projet CCFI a été rejoint en partenariat, par plusieurs autres associations françaises pour participer au financement de la construction du bâtiment et en accélérer son élévation :

  • Enfants des rues de Pondichéry
  • Diwali Solidarité Pondichéry

Actuellement 110 enfants dans la tranche d’âge de 6 à 20 ans occupent déjà le Rez de chaussée et le 1er étage, l’orphelinat est dirigé par sa directrice Madame Alice THOMAS avec un encadrement de 5 personnes toutes rémunérées, qui de ce fait, accélèrent la prise en charge des enfants des rues de Pondichery en leurs donnant un cadre de vie stable et décent, une scolarisation normale et encadrée, ainsi que la possibilité d’apprendre un métier.